Songwriting-Mélodies

La première chose qui vous trotte dans la tête est souvent la mélodie. Un vrai ver de l’oreille peut hanter votre esprit pendant des jours. Mais trouver une nouvelle mélodie qui soit aussi accrocheuse peut être difficile. De nombreux auteurs-compositeurs reviennent après quelques chansons sur une mélodie qu’ils ont déjà utilisée. Voici quelques conseils!

Rangez votre instrument

Si vous jouez presque toujours de votre instrument pendant que vous écrivez, vous risquez de rester coincé dans certains motifs ou progressions d’accords. En conséquence, vous resterez également plus souvent dans la même gamme avec vos mélodies vocales. Alors, laissez votre instrument tranquille et essayez d’écrire des mélodies a cappella. Dans ce cas, vous êtes plus libre de chanter et d’essayer ce que vous voulez, après tout, vous n’êtes plus lié à votre instrument.

Répétition

Le pouvoir de la répétition ne doit pas être sous-estimé. Une fois que vous avez trouvé une mélodie accrocheuse, vous devez en faire bon usage. Mais attention à ne pas énerver avec toutes ces répétitions. Par exemple, utilisez le principe AABA, dans lequel A est votre mélodie principale accrocheuse que vous alternez brièvement avec une mélodie B alternative. De cette façon, vous vous éloignez de la répétition pendant un moment, vous gardez la mélodie fraîche et dès que votre mélodie principale revient, l’auditeur la reconnaît immédiatement à nouveau.

Intervalles

Une mélodie se compose de deux éléments. L’un d’eux est les «intervalles». Un intervalle est la distance musicale entre deux notes. Pour une mélodie à petite tessiture, les intervalles sont logiquement petits, avec une grande tessiture ils sont plus grands. Vous pouvez bien alterner avec cela tout au long d’une chanson. Pour vraiment faire ressortir le refrain, par exemple, vous pouvez choisir de garder les intervalles dans les couplets petits et de les agrandir dans le refrain. De cette façon, vous créez un joli contraste et cela « ouvre » le refrain, pour ainsi dire.

Rythme

La deuxième composante d’une mélodie est le rythme. Vous pouvez essentiellement jouer avec cela de la même manière que vous le faites avec les intervalles. Par exemple, choisissez un rythme rapide dans les couplets et un rythme un peu plus bas dans le refrain. Vous pouvez combiner et varier à l’infini. Notes courtes, notes longues. Si vous variez suffisamment, vous le gardez intéressant.

Ecoutes tes idoles

Si vous avez lu attentivement ce qui précède, je vous conseille d’écouter la musique de vos idoles. Choisissez une chanson que vous aimez et analysez la mélodie des voix. Faites attention aux répétitions, aux intervalles et au rythme et notez-les. Faites cela avec plusieurs chansons et éventuellement des styles différents. Cela vous donne une très belle idée de la façon dont ces mélodies varient avec tous les composants. Prenez cela et profitez-en!

Pour en savoir plus sur l’écriture de chansons et sur la manière d’améliorer le processus de développement, de création et d’amélioration de la musique enregistrée, visitez notre page de base de connaissances sur Songwriting Education.

NederlandsEnglish