Wisseloord residency for Elephanz music duo

elephanz

Que se passe-t-il lorsqu’un duo musical établi déménage pour une résidence de 3 semaines ? Maxime et Jonathan Verleysen d’Elephanz ont vécu et enregistré à Wisseloord pendant 3 semaines, travaillant avec d’autres artistes pour créer un grand nombre de nouvelles chansons. Nous leur parlons de leur passage ici.

« C’est magique, tu te réveilles tous les jours sans savoir si tu vas pouvoir créer. Mais chaque jour, nous avons trouvé l’inspiration. »- Jonathan Verleysen

Nous avons invité les frères et le duo de musique Maxime et Jonathan Verleysen pour une résidence à Wisseloord grâce à notre collaboration avec le Centre National de la Musique français. L’objectif de ce partenariat est de créer un pont entre l’industrie musicale française et néerlandaise. Ce faisant, les artistes et les industries des deux horizons peuvent collaborer et élargir leurs domaines. Pendant 3 semaines, ils ont travaillé sur la création de nouvelles musiques et collaboré avec d’autres artistes dans les Studios.

Collaborer avec d’autres artistes

« Nous ne savions pas ce que cela nous apporterait », raconte Maxime. «Nous travaillons toujours exclusivement ensemble, une véritable bande de frères. Mais venir ici et travailler dans un si grand studio où vous interagissez avec différents artistes chaque jour, cela a ouvert notre perspective.

Jonathan ajoute : « En plus de cela, cela nous a également aidés à comprendre quelque chose à propos de notre propre façon de travailler. Nous avons découvert que nous partageons beaucoup plus avec d’autres artistes que nous ne le pensions, nous pouvons les amener à travailler ensemble sur des idées. Et cela nous a rendus très productifs, nous écrivons un à deux morceaux par jour, ce qui est incroyable. Cela a vraiment aidé que nous vivions sur place, sur le campus, afin que nous puissions enregistrer à tout moment.

Écrire des chansons tous les jours

« La résidence a également été ressentie comme une retraite de notre carrière musicale française, une pause de la pression et une opportunité de travailler sur du nouveau matériel. Nous avons certainement tiré le meilleur parti de notre séjour ici, nous avons eu beaucoup d’inspiration et beaucoup appris sur le travail avec différents artistes. Nous avons vraiment apprécié cet environnement », explique Maxime.

Lorsqu’on leur demande quel apprentissage ou quelle expérience ils emportent avec eux chez eux, Jonathan est très clair : « Nous sommes des bourreaux de travail, donc écrire et créer de bonnes chansons est ce qui nous rend heureux. Repartir d’ici avec un grand nombre de chansons composées musicalement [terminées], c’est ce qui fait de cette résidence un succès pour nous. Nous les peaufinerons un peu plus quand nous rentrerons à la maison, quand toute l’expérience sera installée, et après cela, il sera temps pour les éditeurs de faire leur travail : trouver des artistes pour interpréter nos chansons et se les approprier.

English