Wisseloord residency for Elephanz music duo

elephanz

Que se passe-t-il lorsqu’un duo musical établi déménage pour une résidence de 3 semaines ? Maxime et Jonathan Verleysen d’Elephanz ont vécu et enregistré à Wisseloord pendant 3 semaines, travaillant avec d’autres artistes pour créer un grand nombre de nouvelles chansons. Nous leur parlons de leur passage ici.

« C’est magique, tu te réveilles tous les jours sans savoir si tu vas pouvoir créer. Mais chaque jour, nous avons trouvé l’inspiration. »- Jonathan Verleysen

Nous avons invité les frères et le duo de musique Maxime et Jonathan Verleysen pour une résidence à Wisseloord grâce à notre collaboration avec le Centre National de la Musique français. L’objectif de ce partenariat est de créer un pont entre l’industrie musicale française et néerlandaise. Ce faisant, les artistes et les industries des deux horizons peuvent collaborer et élargir leurs domaines. Pendant 3 semaines, ils ont travaillé sur la création de nouvelles musiques et collaboré avec d’autres artistes dans les Studios.

Collaborer avec d’autres artistes

« Nous ne savions pas ce que cela nous apporterait », raconte Maxime. «Nous travaillons toujours exclusivement ensemble, une véritable bande de frères. Mais venir ici et travailler dans un si grand studio où vous interagissez avec différents artistes chaque jour, cela a ouvert notre perspective.

Jonathan ajoute : « En plus de cela, cela nous a également aidés à comprendre quelque chose à propos de notre propre façon de travailler. Nous avons découvert que nous partageons beaucoup plus avec d’autres artistes que nous ne le pensions, nous pouvons les amener à travailler ensemble sur des idées. Et cela nous a rendus très productifs, nous écrivons un à deux morceaux par jour, ce qui est incroyable. Cela a vraiment aidé que nous vivions sur place, sur le campus, afin que nous puissions enregistrer à tout moment.

Écrire des chansons tous les jours

« La résidence a également été ressentie comme une retraite de notre carrière musicale française, une pause de la pression et une opportunité de travailler sur du nouveau matériel. Nous avons certainement tiré le meilleur parti de notre séjour ici, nous avons eu beaucoup d’inspiration et beaucoup appris sur le travail avec différents artistes. Nous avons vraiment apprécié cet environnement », explique Maxime.

Lorsqu’on leur demande quel apprentissage ou quelle expérience ils emportent avec eux chez eux, Jonathan est très clair : « Nous sommes des bourreaux de travail, donc écrire et créer de bonnes chansons est ce qui nous rend heureux. Repartir d’ici avec un grand nombre de chansons composées musicalement [terminées], c’est ce qui fait de cette résidence un succès pour nous. Nous les peaufinerons un peu plus quand nous rentrerons à la maison, quand toute l’expérience sera installée, et après cela, il sera temps pour les éditeurs de faire leur travail : trouver des artistes pour interpréter nos chansons et se les approprier.

In residence: electronic music artist TOLVY at Wisseloord

Tolvy

TOLVY est une artiste qui a découvert la musique électronique à l’âge de 8 ans mais avait déjà commencé des cours de batterie à 4 ans. Elle a fait son premier morceau à 14 ans et beaucoup ont suivi depuis. Elle vit et enregistre aux studios Wisseloord depuis 3 semaines et est tombée amoureuse des gens et de l’atmosphère. Elle a beaucoup appris sur sa musique et sur sa collaboration avec d’autres artistes pendant son séjour ici.

« Je ne peux travailler que sur de la musique qui a ma signature ; ça doit être moi. C’est quelque chose que j’ai découvert pendant mon séjour à Wisseloord.

Violette, plus connue sous le nom de TOLVY, a été décrite comme le nouvel espoir français de la musique électronique. Elle décrit sa musique comme spatiale, permettant à l’auditeur de voyager sur de grandes distances, et utilise beaucoup de sonorités orchestrales. Le jeune de 19 ans a été sélectionné par le Centre National de la Musique pour la résidence de 3 semaines aux Studios Wisseloord.

Résidence à Wisseloord

« La musique électronique n’a souvent pas de paroles et est donc sans frontières, et cela s’applique particulièrement à mon style de musique spatiale », explique Violette. « Je veux découvrir de nouveaux pays et intégrer ces influences dans ma musique. Cette résidence de 3 semaines est parfaite pour ça, j’ai collaboré avec 3 artistes différents et j’ai beaucoup appris de chacun d’eux.

Collaboration légendaire

« Ma collaboration avec les auteurs-compositeurs du coq Wisseloord Publishing Lars Koehoorn et Ward Reijmerink était légendaire. Travailler avec un chanteur était une nouvelle expérience pour moi mais Lars a su trouver les paroles de ce que je voulais dire. Et c’était la même chose avec Ward, j’ai pris les décisions mais sa capacité à sélectionner et à organiser la musique orchestrale est étonnante. A trois, nous avons écrit environ 90% de la chanson en une journée ! Je suis vraiment fier du résultat final, la chanson s’appelle Panoramic view et je vais certainement la sortir.

Apprentissage

« Ma journée type à Wisseloord est assez simple, je me lève et je m’habille avant de monter prendre un petit-déjeuner. Après le petit déjeuner, je vais directement travailler au studio. Et c’est ce rythme qui m’a vraiment donné beaucoup de confiance, j’ai réalisé que j’étais capable de bien plus que je ne le pensais. Je peux aussi l’appliquer à la maison.

Lorsqu’on lui demande si elle a apprécié son séjour, un grand sourire se dessine sur le visage de Violette :

« Je reviendrai certainement à Wisseloord. J’ai rencontré tellement de gens sympas et les studios sont tout simplement géniaux, tout l’endroit est juste fait pour la musique. Je reviendrai dès que possible.

DJ/producer Todi3for in Residence

Todiefor

Pourriez-vous travailler sur votre musique pendant 20 jours d’affilée ? Le DJ et producteur belge Todi3for l’a fait lors de sa résidence aux studios Wisseloord. Collaborant avec un nouvel artiste chaque jour de son séjour de 3 semaines, il a créé environ 40 chansons. On lui parle de ses raisons de venir ici et s’il peut mettre en avant sa collaboration préférée.

Todi3for, le nom de scène de Luca Pecoraro, est un DJ et producteur belge connu non seulement pour son style de musique rap & dance crossover mais aussi pour son palmarès en tant que producteur. Nous l’avons invité pour une résidence de 3 semaines à Wisseloord suite à une sélection par le Centre National de la Musique pour élargir son champ d’action en tant que producteur.

En dehors de la zone de confort

« Quel était mon objectif en venant ici ? Travailler en dehors de ma zone de confort et rencontrer de nouvelles personnes. Chaque jour, je travaillais avec un nouvel artiste et cela m’a vraiment forcé à livrer. Je ne pouvais pas avoir de jour de congé ou sortir faire la fête la nuit alors qu’un nouvel invité arriverait le lendemain, s’attendant à ce que je joue. Donc, tout était question de musique pour moi.

Collaboration inspirante

«Environ 40% des artistes que j’ai invités, je n’avais jamais rencontré auparavant; Je ne savais pas à quoi m’attendre. Une collaboration s’est vraiment démarquée, travailler avec le rappeur Sjaak était incroyable. C’était ma deuxième session en studio, le deuxième jour où j’étais ici, et nous avons très bien travaillé ensemble. C’est un bon travailleur et un gars vraiment drôle, ce qui signifie que nous pourrions écrire de la bonne musique ensemble.

Mais ce n’est qu’une collaboration, j’ai passé un bon moment à travailler avec eux tous. Je pense que je vais quitter Wisseloord avec environ 40 chansons, dont au moins 8 sont très fortes, et j’ai hâte de travailler sur celles-ci dans le futur. Un beau résultat de cette résidence.

Est-ce que je ferais quelque chose différemment ? Eh bien, je prendrais plus de pauses, travailler sur la création de nouvelles musiques pendant 20 jours d’affilée est un vrai défi. »

NederlandsEnglish